a
© eurovision-france.fr 2019

Destination Eurovision 2019 : C’est parti !

Ce jeudi 6 décembre 2018 avait lieu la conférence de presse pour le lancement de Destination Eurovision 2019, la sélection française pour le Concours Eurovision 2019 organisé cette année à Tel Aviv en Israël.

Les membres de la presse étaient invités à Issy-les-Moulineaux dans les locaux de ITV Studios France qui produit l’évènement. Comme l’an passé cette sélection aura lieu en trois temps, deux demi-finales et la finale, probablement en janvier (les dates officielles n’ont pas été communiquées). C’est l’occasion de retrouver les équipes de France Télévisions et ITV qui avaient participé à la mise en place du dispositif l’an passé (Antoine Boilley, Caroline Got, Marie Genest, Steven Clerima, Nathalie Rouanet, Matthieu Grelier, Matthieu Notebaert, Jennifer Torres, Bruno Berberes, et on en oublie forcément).

Caroline Got, Directrice exécutive de France 2, est la première à prendre la parole. Elle précisa d’entrée qu’avec ce programme, France Télévisions mettait en avant auprès du public de nouvelles chansons, ce qui est unique. Le bilan de Destination Eurovision 2018 a été jugé positif car il a notamment permis à la chaine d’être plus présente auprès du jeune public, avec 15% des 15-24 ans suivant le programme. Par le biais de l’Eurovision et de l’Eurovision Junior la chaine est aussi très active sur les réseaux sociaux. N’oublions pas non plus l’impact que l’aventure a sur la carrière des artistes, comme Madame Monsieur en 2018. Enfin c’est une fierté pour le groupe que le programme Destination Eurovision ait été élu meilleur programme de sélection par la presse européenne.

Garou va porter cette nouvelle saison. Les trois émissions seront toutes en direct et le public votera pour chacune. Autre nouveauté, le jury composé de Christophe Willem, André Manoukian et Vitaa, aura une position d’expert et sera amené à donner son avis mais ne votera pas.

Steven Clerima, chef de la délégation française à l’Eurovision a ensuite pris la parole et a d’abord remercié ceux qui étaient présents à Minsk pour l’Eurovision Junior et ont apporté leur soutien à Angélina. Il s’est félicité que le travail accompli ait été couronné de succès par une deuxième place. L’équipe en charge du Concours a à cœur de trouver la meilleure proposition à même de plaire au public français et au public européen. La meilleure candidature est une chanson avec un artiste et un univers singulier.

Matthieu Grelier, Directeur des programmes d’ITV Studios a détaillé le dispositif. Avec les trois émissions en direct la production entend donner plus de poids au public et aux téléspectateurs de France 2. C’est vous qui décidez a-t-il dit plusieurs fois. Ce vote des téléspectateurs comptera pour 50% dans chaque émission. 18 chansons seront en lice, 9 par demi-finale où les 4 meilleures obtiendront leur ticket pour la finale. Les jurés étrangers dont le vote comptera pour les 50% restants seront au nombre de 5 dans les demi-finales et de 10 pour la finale, mais cette fois un juré étranger ne participera qu’à une seule émission, donc au total 20 jurés étrangers de 20 pays différents seront amenés à intervenir sur la totalité des trois émissions. Leurs noms seront communiqués prochainement et parmi eux il y aura des chefs de délégation, et des auteurs, des compositeurs et des interprètes ayant participé au Concours. La palette de l’univers de l’Eurovision sera ainsi très large a souligné Matthieu Grellier. Le plateau sera plus beau et plus grand avec une vision sur 360°, une green room différente et un backstage mieux aménagé et plus vivant et surtout un décor qui permettra d’avoir un univers et une esthétique plus marqués.

Les trois experts musicaux, Christophe Willem, André Manoukian et Vitaa, exprimeront leur ressenti sur la chanson, son message, son potentiel pour l’Eurovision mais ne donneront pas de points, ce qui n’est pas pour leur déplaire.

Christophe Willem, qui fait maintenant partie de la famille Eurovision, est très content de participer à cette nouvelle aventure et attends beaucoup de surprises de cette seconde saison. Je suis ravi a-t-il conclu.

André Manoukian, producteur, arrangeur, compositeur, musicien, qui a intégré la team à l’occasion de l’Eurovision de Lisbonne où il a commenté les demi-finales, était un peu enroué. Pour lui une bonne chanson est une chanson qui me met les poils au garde à vous. Donc si vous voulez savoir si Dédé apprécie un titre concentrez-vous sur ses poils de bras ! Elle doit véhiculer de l’émotion, elle vous prend, vous embarque et vous laisse sans voix ajouta-t-il. Avec son extinction de voix, ça tombait bien. Il est satisfait du choix des chansons et des artistes et apprécie d’être dans un jury où il n’aura pas à entendre de casseroles.

Vitaa, artiste majeure du R’N’B (dixit Matthieu Grelier) est sur le devant de la scène depuis 2002 et compte cinq albums à son actif sans compter un grand nombre de collaborations avec des artistes comme Diam’s, Maître Gims ou Stromae (la liste est en réalité très longue). Son duo avec Slimane, Je te le donne est le succès du moment et sur le point de dépasser les dix millions de vues sur YouTube. Elle est ravie de rejoindre l’aventure. Pour moi l’Eurovision c’est emblématique, a-t-elle dit, ajoutant C‘est un brassage de cultures de musiques et de styles, avec un mélange des univers.

Nous avons pu ensuite découvrir le nom des 18 candidats et entendre un extrait de quelques secondes. Matthieu Grelier a indiqué que la production avait décidé d’explorer des mondes nouveaux et plus larges au travers d’univers singuliers c’est-à-dire bien marqués avec un texte qui raconte une histoire ou porte un message et bien sûr un interprète en accord avec le message qu’il porte. Matthieu a remercié pour leur travail sur cette sélection les deux directeurs artistiques Bruno Berberes et Sylvain Baulier sans oublier Barbara, Sarah Berchot et Pascal Guix. Ce comité mis en place par ITV, avec Steven Clerima, a fait le tour de maisons de disques et recueilli et écouté près de 1500 chansons et après des débats et des discussions est parvenu à une liste d’une soixantaine de chansons. Le comité élargi aux dirigeants de France 2 et d’ITV a fait le choix final des 18 candidats dont nous avons pu découvrir le nom et entendu un extrait de quelques secondes. Choix collectif, mais forcément choix subjectif a conclu Matthieu Grelier.

Florina In the shadows. Florina a fait ses gammes sur Youtube au travers de covers. Les auteurs-compositeurs de la chanson ont notamment travaillé pour Céline Dion, Jennifer et Claudio Capéo. C’est un titre pop assez classique avec une voix puissante.
Aysat Comme une grande. Elle vient du milieu hip-hop. Le texte met en scène un couple qui se parle et traite de la position de la femme dans le monde actuel. Hip-hop oui mais quand même pop.
Ugo Ce qui me blesse. Il vient de Tahiti et est auteur-compositeur et a fait des premières parties d’artistes renommés comme Amir. C’est une chanson de rupture et d’amour. Un titre folk et lent.
Chimène Badi Là-haut. On ne présente plus Chimène Badi, une des plus grandes voix francophones. La-haut est faite sur mesure pour elle notamment par Corson. Si vous aimez Chimène, ce titre est pour vous.
Sylvàn Areg Le petit Nicolas. Il est en auto-production et est professeur d’EPS à Lyon. Il vient du milieu urbain mais son titre fleure la France profonde et les artistes de rue.
Gabriella On cherche encore. Elle est passée par The Voice en 2016 et doit sortir son second album en 2019.
Doutson Sois un bon fils. C’est de l’électro-zouc. Il a déjà écrit pour les L5, Matt Pokora ou Claudio Capéo et son titre s’adresse aux mamans et à la sienne en particulier.
Seemone Tous les deux. Révélation pure avec une signature vocale très particulière, elle propose une chanson très dépouillée, une ballade piano-voix qui évoque la relation d’une fille avec son père.
The Divaz La voix d’Aretha. Trois voix ayant participé au spectacle Priscilla Folle du Désert, Amalya Dellepierre, Sofia Mountassir et Stacey King, et passées à des moments différents par The Voice. Leur titre est un hommage à Aretha Franklin. C’est un mix funk disco dansant.
Emmanuel Moire La promesse. Découvert dans la Comédie Musicale le roi soleil, c’est un chanteur populaire qui a réalisé quatre albums et aussi remporté Danse avec les Stars. La promesse est un titre très personnel avec un texte qui lui tient à cœur et qui parle de l’importance d’être soi, tel que l’on est, tel que l’on se montre.
Tracy De Sà Por aqui. Chanson dansante avec beaucoup de mélanges comme le montre son titre qui est en anglais, en français et en espagnol ».
Battista Acquaviva Passio. Battista présente une chanson en corse. Elle est passée par The Voice. C’est un titre lent avec des chœurs très présents.
Lautner J’ai pas le temps. Sacha et Axel sont amis d’enfance et forment ce duo. On est sur un titre folk et électro plutôt lent.
Philipeuse Madame la paix. Chanson française traditionnelle pour cette jeune artiste qui vit dans le Gers et a exercé plein de métiers dont sophrologue et pompier !
Billal Hassani Roi. Chanteur, compositeur et influenceur, il propose une chanson à laquelle a collaboré Madame Monsieur. Il est produit par Low Wood. Mélange pop électro et funk.
Mazy Oulala. Julie de son prénom, s’est fait remarquer à Nouvelle Star où elle a fini 3ème derrière Julien Doré.
Noémie Ma petite famille. De maman française et de papa malgache, elle est produite par Youssoupha qui est l’un des auteurs-compositeurs de ce titre où dominent voix et percussions.
Naestro Le brasier. Fan de boxe et d’opéra, il est passé par Incroyables talents et parmi ceux qui ont collaboré à son titre on retrouve Alma. Chanson pop lente avec voix puissante.

Sened Dhab qui a pris en charge la direction de la fiction numérique de FTV a ensuite présenté le dispositif de promotion mis en place par France 2. Evidemment présence maximale sur les réseaux sociaux où des contenus exclusifs seront diffusés. Des prestations sur YouTube sont aussi prévues. C’est à partir du 20 décembre que les dix-huit chansons seront révélées au public à travers des lyrics video d’1min30. Il y aura aussi un gros dispositif sur les directs avec une présence dans les coulisses et les réactions à chaud des artistes en sortie de scène. Sans oublier de quoi mettre en haleine le public entre chaque émission. L’objectif est de fédérer un maximum de Français autour de Destination Eurovision et de participer à l’élection de celui qui nous représentera à Tel Aviv.

Tandis que les membres du jury répondaient à des questions de la presse, nous avons pu discuter avec Marie Genest, très contente des efforts fournis par la chaîne pour l’Eurovision et qui se félicite que France 2 joue son rôle de service public en proposant en prime time un programme de promotion de jeunes artistes peu ou pas connus avec des titres inédits. Quant à Bruno Berberes, qui surveillait avec attention les réactions des journalistes au moment de la diffusion des extraits, il fourmille d’idées pour la mise en scène des prestations. Il reconnait que pour certains titres dès la première écoute leur sélection pour le programme était évidente et pour d’autres il a fallu écouter le titre plusieurs fois. C’est la première impression qui est toujours la bonne a-t-il ajouté estimant à sept ou huit le nombre de titres pouvant remporter cette sélection. Sur ce que nous avons entendu, nous sommes d’accord avec lui.

A la différence de l’an passé, certains titres sont déjà en ligne sur les plateformes de streaming ou de diffusions ou vont l’être dans les prochains jours. Donc si vous ne pouvez pas attendre le 20 décembre menez votre enquête. Un grand merci aux équipes de France Télévisions et de ITV pour ce grand moment qui lance avec éclat l’Eurovision 2019 en France.

Share With:
Author

Eurovision 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 Destination Eurovision 2018