a
© eurovision-france.fr 2019

Eurovision 1979

Le concours Eurovision de la chanson 1979 fut la vingt-quatrième édition du concours. Il se déroula le samedi 31 mars 1979, à Jérusalem, en Israël. Il fut remporté par Israël, pays hôte, avec la chanson Hallelujah, interprétée par Gali Atari et Milk and Honey. L’Espagne termina deuxième et la France, troisième.

Organisation : Israël, ayant remporté l’édition 1978, se chargea de l’organisation de l’édition 1979. Ce fut la première fois que le concours se tint dans une ville située en dehors du continent européen et ce fut la dernière fois que la finale eut lieu au mois de mars.
Enfin, ce fut la première émission en couleur produite par la télévision publique israélienne. Des groupes religieux orthodoxes manifestèrent à plusieurs reprises leur opposition à l’organisation du concours. En effet, celui-ci avait fixé un samedi, jour du shabbat, jour de repos consacré dans la religion juive. Cela et le contexte international eurent pour conséquence un renforcement drastique des mesures de sécurité.

Pays participants : Dix-neuf pays participèrent au vingt-quatrième concours. La Turquie avait sélectionné pour la représenter, la chanson Seviyorum, interprétée par Maria Rita Epik et le groupe 21.Peron. Dans le cadre de la crise pétrolière et des tensions internationales, le pays subit les pressions des pays voisins d’Israël et finit par se retirer.

Format : Le concours eut lieu au Binyanei Ha’Ooma, à Jérusalem, salle de spectacle et de conférence achevée en 1963.

Déroulement : Les présentateurs de la soirée furent Yardena Arazi et Daniel Pe’er. Yardena Arazi avait représenté Israël au concours, en 1976, comme membre du groupe Chocolat Menta Mastik. Elle avait alors terminé sixième. Tous les deux s’adressèrent en hébreu aux téléspectateurs. Daniel Pe’er se chargea des passages en anglais ; Yardena Arazi, de ceux en français.

Chansons : Dix-neuf chansons concoururent pour la victoire. Les représentants suisses, Peter, Sue & Marc, étaient accompagnés par un groupe de musique folk alternative, le trio Pfuri, Knorps & Kniri. Ces derniers utilisèrent des objets de jardin comme instruments de musique, notamment des sacs en plastique, un râteau métallique, un arrosoir et un sécateur. Mais à cause d’eux, ils faillirent se faire refouler du pays, à leur arrivée à l’aéroport de Tel-Aviv. Les services de sécurité eurent en effet beaucoup de mal à croire qu’ils en usaient réellement comme d’instruments. La France avait choisi trois précédents vainqueurs pour la représenter. Je suis l’enfant soleil avait en effet comme auteur Eddy Marnay (auteur de Un jour, un enfant, victorieux en 1969), comme compositeur Hubert Giraud (compositeur de Dors mon amour, victorieux en 1958) et comme interprète Anne-Marie David (victorieuse en 1973, avec Tu te reconnaîtras). Pour la toute première fois, un pays participant ne requit pas l’orchestre pour sa prestation. Il s’agit de l’Italie, qui recourut à une bande son en playback.

À la fin du spectacle et pour la première fois depuis 1961, tous les artistes participants montèrent sur scène, bientôt rejoints par les présentateurs. Dans lordre de passage :

01 – Portugal – Manuela BravoSobe, sobe, balão sobe – 64 Points – Classement : 9ème/19
02 – Italie – Matia BazarRaggio di luna – 27 Points – Classement : 15ème/19
03 – Danemark – Tommy SeebachDisco Tango – 76 Points – Classement : 6ème/19
04 – Irlande – Cathal Dunne Happy Man – 80 Points – Classement : 5ème/19
05 – Finlande – Katri Helena Katson sineen taivaan – 38 Points – Classement : 14ème/19
06 – Monaco – Laurent VaguenerNotre vie c’est la musique – 12 Points – Classement : 16ème/19
07 – Grèce – ElpidaSocrates – 69 Points – Classement : 8ème/19 Socrate
08 – Suisse – Peter, Sue & Marc & Pfuri, Gorps & KniriTrödler & Co. – 60 Points – Classement : 10ème/19
09 – Allemagne – Dschinghis KhanGengis Khan – 86 Points – Classement : 4ème/19
10 – Israël – Gali Atari & Milk and Honey Hallelujah – 125 Points – Classement : 1er/19
11 – France – Anne-Marie David Je suis l’enfant-soleil – 106 Points – Classement : 3ème/19
12 – Belgique – Micha MarahHey Nana – 5 Points – Classement : 18ème ex aequo/19
13 – Luxembourg – Jeane MansonJ’ai déjà vu ça dans tes yeux – 44 Points – Classement : 13ème/19
14 – Pays-Bas – XandraColorado – 51 Points – Classement : 12ème/19
15 – Suède – Ted GärdestadSatellit – 8 Points – Classement : 17ème/19
16 – Norvège – Anita SkorganOliver – 57 Points – Classement : 11ème/19
17 – Royaume-Uni – Black LaceMary Ann – 73 Points – Classement : 7ème/19
18 – Autriche – Christina Simon Heute in Jerusalem – 5 Points – Classement : 18ème ex aequo/19
19 – Espagne – Betty MissiegoSu canción – 116 Points – Classement : 2ème/19

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Les différents jurys furent contactés par téléphone, selon l’ordre de passage des pays participants. Chaque jury devait attribuer dans l’ordre 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses dix chansons préférées. Les résultats furent énoncés oralement, selon l’ordre de passage des pays participants. Le scrutateur délégué sur place par l’UER fut Frank Naef.

Résultats : Ce fut la deuxième victoire d’Israël, la deuxième consécutive. Après l’Espagne en 1969 et le Luxembourg en 1973, Israël devint le troisième pays à remporter le concours deux années de suite. Gali Atari et Milk and Honey reçurent la médaille du grand prix des mains d’ Izhar Cohen, gagnant de l’année précédente, d’ Izhak Livni, directeur de l’IBA et de Régis de Kalbermatten, secrétaire général de l’UER. Hallelujah remporta un énorme succès commercial partout en Europe et dans le monde. Mais Gali Atari et Milk and Honey ne tardèrent pas à se séparer et à mener des carrières indépendantes.

Share With:

Passionné du concours depuis toujours ! Depuis 2010 je vis l'Eurovision sur place : Oslo, Düsseldorf, Bakou, Malmö, Copenhague, Vienne, Stockholm, Kiev, Lisbonne. Sans oublier les évènement à Sétubal, Amsterdam et Luxembourg. Je vis des moments incroyables... Entre émissions de télés, interviews, photos, vivre le concours de si près, je le souhaite à tous !