a

Eurovision 2021 – France – C’est vous qui décidez !

C’est parti pour Eurovision France, c’est vous qui décidez ! la nouvelle sélection française proposée par France 2 pour l’Eurovision 2021. Hier soir, au cours d’une mini conférence de presse très familiale, où étaient conviés quelques journalistes qui suivent assidument l’Eurovision, Alexandra Redde-Amiel, Directrice des divertissements et variétés de France Télévisions et chef de la délégation française à l’Eurovision (en anglais on dit HOD – Head of delegation), a présenté le dispositif mis en place par la chaîne pour cette sélection.

Mais elle a tenu d’abord à revenir sur l’Eurovision Junior 2020, remporté le 29 novembre dernier par la France, grâce à la délicieuse Valentina interprétant J’imagine, un titre sucré et charmant présenté avec une mise en scène dynamique et colorée qui a fait, on peut le dire, un triomphe aux quatre coins du continent. Après 43 années de disette à l’Eurovision, notre pays a devancé d’une cinquantaine de points le Kazakhstan et l’Espagne et s’est imposé logiquement à la première place. Notre HOD a confirmé avec fierté ce que l’on supposait depuis une semaine : notre pays organisera bien le prochain Eurovision Junior, avec l’annonce de la ville d’accueil attendue pour février-mars. Le trophée devrait arriver bientôt et une petite cérémonie de sa remise à Valentina sera sans doute organisée prochainement.

La France organisera bien le prochain Eurovision Junior

Après cette entrée en matière, place au plat de résistance : la sélection française Eurovision France, c’est vous qui décidez !, une sélection prévue pour cet hiver, probablement fin février, et qui mettra en compétition douze artistes qui s’affronteront pour avoir l’honneur de représenter la France à Rotterdam en mai 2021. Si Destination Eurovision s’inspirait du Melodifestivalen suédois, Eurovision France, C’est vous qui décidez ! ressemblera plutôt aux Melodi Grand Prix danois et norvégien.

La team France travaille sur ce projet depuis déjà plusieurs semaines. Le succès à l’Eurovision Junior a décuplé sa motivation et son ambition de désigner un artiste qui portera haut et fort les couleurs de notre pays et qui donnera au public européen l’envie de continuer à faire ce qu’il a fait le 29 novembre dernier : voter pour la France.

Si le lieu (envisagé au départ en région, le prime pourrait finalement se dérouler à Paris) et les conditions du spectacle (avec ou sans public et en quelle quantité) sont encore floues et vont dépendre de l’évolution de l’épidémie de Covid. Les maîtres de cérémonie sont annoncés : Stéphane Bern évidemment, le monsieur Eurovision de la chaîne, accompagné de Laurence Boccolini, qui est parait-il une passionnée du concours.

France Télévisions veut mettre en avant la marque Eurovision et faire du concours une des pièces essentielles de ses divertissements. On doit désormais parler Eurovision quotidiennement. Dès le 16 décembre les portraits des candidats seront présentés à raison d’un par jour pour permettre au public de faire leur connaissance. Les artistes seront présents sur les antennes du groupe tout au long de l’hiver afin de susciter l’intérêt du public pour le prime, qui doit être un temps fort du premier trimestre a précisé Antoine Boilley, secrétaire général des antennes de France 2. Alexandra Redde-Amiel a milité pour une diffusion évènement, en direct et en prime time, pour que la lumière soit mise sur l’Eurovision et sur tous les artistes ce soir-là. Un prime qu’elle nous annonce exceptionnel.

Par ailleurs, sur francetelevisions.fr, toutes les prestations des douze chansons effectuées au théâtre de l’Apollo cet automne, dans les conditions du live, sont également accessibles. C’est à l’issue de ce live déterminant que les douze chansons ont été retenues parmi la vingtaine qui restait sur les 700 qui avaient été envoyées à la chaine depuis juin.
C’est le directeur de casting et directeur artistique Wladimir Pandolfo, qui, avec une équipe resserrée, a réalisé ce difficile et énorme travail de sélection des artistes et des chansons : Chanson, gimmick, univers, forment un tout car l’Eurovision est une écoute, une présentation et trois minutes pour convaincre souligne Wladimir.

Les chansons seront disponibles sur les plateformes de téléchargement dès cette semaine, mais pas toujours dans leur version finale Eurovision. Les artistes et leurs équipes se réservent le droit de proposer à la sélection un « revamp », une version différente avec de nouveaux arrangements, optimisée pour le prime, et bien sûr adaptée au format Eurovision.
Un jury évènement constitué de dix personnalités en lien avec l’Eurovision (cinq françaises et cinq étrangères) aura son mot à dire sur l’artiste qui sera désigné, tout comme le public associé lui aussi à ce choix. Les modalités de cette désignation ne sont pas finalisées. Il est possible que le choix se fasse en deux temps, un premier écrémage par le public éliminerait une moitié des chansons et un 50/50 jury/télévote choisirait ensuite le gagnant parmi les chansons restantes.

Le casting est 100% français, artistes, production et édition. Beaucoup des artistes sont certes des « talents en développement », mais quelques-uns ont déjà une certaine célébrité. Mettre en avant ces talents sur le prime est une mission de service public affirme Alexandra, qui nous a promis des styles très différents (chanson française, pop, pop urbaine, électro, world …) avec des artistes associés chacun à un univers original, fort et bien identifié, et présentant des chansons accrocheuses à la première écoute.

Nous étions conviés le matin du 9 décembre à l’écoute de ces chansons, au Studio de la Grande Armée à Paris, l’endroit où le travail de sélection des titres a été réalisé par le comité d’écoute, juste avant l’annonce officielle de l’organisation de cette sélection et la révélation de l’identité des artistes.

Cette sélection française 2021 est très plaisante, plutôt rythmée, et assez diverse. Beaucoup de titres ont un potentiel certain et accrochent dès la première écoute. Le public français comme le public international devrait apprécier. Par ailleurs, la diversité est telle que tout le monde peut s’y retrouver et soutenir avec entrain l’une des chansons et même plusieurs, car faire un choix s’avère particulièrement difficile.

Personnellement j’ai déjà beaucoup de mal à faire un choix et quand Alexandra nous a demandé à chaud de citer nos trois chansons préférées, c’était compliqué, car il y en a au moins cinq ou six qui me plaisent beaucoup. La présentation des chansons lors du prime de février sera donc déterminante. Et vu le bon niveau de cette sélection, il n’est pas déraisonnable de penser que la France ait la possibilité d’organiser l’Eurovision en mai 2022 en plus de l’Eurovision Junior en novembre 2021. Certes il est trop tôt pour envisager une victoire, mais, si elle fait le bon choix, la France devrait proposer un représentant qui lui fera honneur et sera à même d’obtenir un bon résultat à Rotterdam.

En attendant profitons d’Eurovision France, c’est vous qui décidez !, et savourons cette excellente playlist. Vous trouverez ci-dessous par ordre alphabétique la liste des candidats en compétition avec le titre qu’ils proposent, les auteurs-compositeurs et une courte présentation de l’artiste et de la chanson.

Le lien pour accéder aux prestations live du Théâtre Apollo est le suivant :
https://www.francetelevisions.fr/et-vous/notre-tele/a-ne-pas-manquer/eurovision-france-cest-vous-qui-decidez-4445
Nous reviendrons plus en détail sur leur parcours dans nos prochains articles, où chaque artiste aura droit à son portrait détaillé.

Ali, Paris me dit (Yalla ya helo !) (Hyphen Hyphen, Ali).
Ali est un jeune chanteur libanais, qui fait une déclaration d’amour à Paris à travers cette chanson pop et rythmée, où l’on remarque une petite touche de sonorités orientales.

Amui, Maeva  (Ken Carlter, Serena F. Carlter, Edwige Taerea/ Thierry Blanchard/ ALS, Kearena).
Amui est un collectif polynésien composé du chanteur Ken Carlter et des chanteuses Eva Ariitai et Vaheana Fernandez. La chanson est sympathique et coche toutes les cases d’un tube de l’été.

Andriamad, Alléluia (Andriamad/ Faubourg26 Publishing, Félines Music).
Andriamad est un duo composé de Kévin et Cécile et originaire de la Réunion, qui propose un titre électro mélangeant diverses sonorités world music et dont le message se veut universel.

 

Barbara Pravi, Voilà (Barbara Pravi, Igit, Lili Poe/ Valentine Duteil, Agnès Imbault, Elodie Filleul, Jérémie Arcache)
Barbara Pravi est une auteur-compositeur qui a notamment composé avec Igit Bim Bam Toi  et J’imagine, les deux dernières chansons françaises de l’Eurovision Junior. Voilà, qui s’inscrit dans la lignée des grandes chansons traditionnelles françaises, est une ballade forte et simple à la fois captivante et émouvante.

Casanova, Tutti (Casanova, Théo Grasset, Jérôme Brulant/ Poséidé Music, Warner Chappell)
Casanova est un chanteur corse révélé lors de la saison 7 de The Voice, où il a atteint la finale. Avec cette chanson dont le refrain est en corse, il souhaite mettre sa région à l’honneur. Pour qualifier ce jeune artiste, l’image d’un Kendji Girac corse nous semble appropriée.

Céphaz, On a mangé le soleil (Antoine Essertier, Elise Reslinger/ ELP Musiconsulting, Edito, EL Editions, Warner Chappell).
Céphaz s’est fait connaître cet été avec le titre Depuis Toi (Oh, Oh) . Il propose pour cette sélection un titre rythmé et chaleureux avec un refrain entêtant que vous vous surprendrez à fredonner : On a mangé le soleil, on a mangé les étoiles, on a mangé le ciel et on a encore la dalle, alors on va manger la lune, quart après quart, car après tout on peut se nourrir d’espoir… ».

 

LMK, Magique (Eve-Line Lamarca, High P/ Guardian House, High P Music).
LMK vient du milieu ragga-underground et propose un titre fort très actuel, qui mélange les musiques urbaines et plaira sans doute aux plus jeunes.

Philippine, « Bah non » (Philippine Zadeo, Caméléon/ Play Two)
Philippine est une chanteuse pop qui a connu le succès avec le titre C’est beau, c’est toi en 2019 puis quelques mois plus tard avec Always, son duo avec Gavin James (22 millions de vues sur YouTube). Bah non est un titre pop qu’on pourrait qualifier de féministe et qui évoque une rupture amoureuse brutale où une jeune femme règle ses comptes avec celui qui est désormais son ex, à qui elle lance dès le début du morceau Tu prends tes clics, tes clacs et j’te serre la main, j’te ferme la porte au nez, merci, de rien. Allez-salut à la prochaine tente-t-il timidement. Bah non ! répond-elle sans regret et déterminée à tourner la page.

Juliette Moraine, Pourvu qu’on m’aime (Juliette Moraine, Rémi Portat/ Cyril Taieb/ DR).
Juliette Moraine
est rompue à la scène notamment au travers de comédies musicales comme Roméo et Juliette. Elle est également passée par The Voice en 2014 où elle a été éliminée au prime 3. Sa ballade, très touchante, Pourvu qu’on m’aime, parle d’acceptation de soi et du besoin d’être aimé.

 

Pony X, Amour fou (SquirL, Spoolman, Clarence/ Selim Mouhoubi Productions).
Pony X est « le projet fou » de cette émission où Clarence interprète un titre électro-funk accompagné d’un DJ à la tête de … poney ! La chanson, qui vous fera lever de votre siège et vous déhancher, est accrocheuse d’entrée et incroyablement efficace. On est en plein dans la « french touch », ce courant musical électro typiquement français, qui depuis Daft Punk rencontre le succès dans le monde entier.

Terence James, Je t’emmènerai danser (Ben Mazué, Matthieu Mendes/ Peer Music, French Flair)
Terence James est connu notamment pour sa participation à la saison 9 de The Voice, où il a atteint la demi-finale dans l’équipe d’Amel Bent. Je t’emmènerai danser est un titre pop original qui démarre avec des notes de cornemuse, référence sans doute aux origines écossaises de Terence, qui avec cette chanson invite le public à danser pour ne pas oublier de vivre, pour exister, pour être libre.

21 Juin Le Duo, Peux-tu me dire ? (Julien Guillemin, Manon Pêcheur, Jan Orsi/ Nicolas Loconte, Grégory Lozach/ 5H47 Production, Magnificent Music Publishing, Kif Music, Foo Manchu)
21 Juin Le duo est un duo à la scène et un couple à la ville, composé de Julien et Manon. Leur dernier single Hello est sorti cet été. Peux-tu me dire est une chanson pop charmante évoquant la lutte contre le réchauffement climatique.

Crédits photos : Droits réservés

Share With:
Author

Eurovision 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 Destination Eurovision 2018