a

Il y a 50 ans, Séverine remportait l’Eurovision pour Monaco !

Il y a 50 ans, le 3 avril 1971, à Dublin, Séverine remportait le Concours Eurovision de la Chanson, pour Monaco, avec Un banc, un arbre, une rue. Avec 128 points elle devançait l’Espagnole Karina, 106 points, et l’Allemande Katja Ebstein, 100 points. Le titre écrit par Yves Dessca et composé par Jean-Pierre Bourtayre n’a pas pris une ride depuis 1971.

Jean-Claude Petit conduisait l’orchestre. La prestation de Séverine qui passait en troisième position était convaincante et marquante et sa victoire logique. Petite anecdote : on reconnait dans les chœurs un jeune chanteur appelé à devenir célèbre : Alain Chamfort.

Interrogée par Le Parisien il y a quelques semaines, Séverine, qui se considérait plus comme une chanteuse de jazz que comme une chanteuse de variétés, reconnait ne pas avoir aimé la chanson au départ. En évoquant son arrivée à Dublin, elle confie Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Je suis partie dans un rêve et je me suis sentie happée par la grosse machine. C’était formidable, magique. Elle ajoute la victoire à l’Eurovision, c’était incroyable. Tous ces photographes, ces cris, ces gens qui vous sautent dessus, c’était fou ! Son retour à Paris fut triomphal. Mais à Monaco, on a fait grise mine et la principauté ne souhaitant pas organiser l’édition 1972 du Concours, ce sont les Britanniques qui s’en chargèrent et l’accueilleront à Edimbourg, où Séverine remettra son trophée à celle qui lui a succédé Vicky Leandros. La rencontre entre Séverine et le prince Albert de Monaco n’eut lieu qu’en 2006, 35 ans plus tard !

La jeune française était âgée cette année-là de 22 ans. Elle avait débuté sa carrière sous le nom de Céline en 1967, avec notamment Tu dis September mais aussi Un très beau pays composé par Johnny Hallyday. En 1970 elle enregistre le thème du film de René Clément Le Passager de la pluie. Après l’Eurovision, Séverine adaptera sa chanson en anglais, Chance in Time, en allemand, Mach’ die Augen zu, et en italien, Il posto. Un banc, un arbre, une rue fut un succès dans toute l’Europe, atteignant même la 9ème place des charts au Royaume-Uni, ce qui est un exploit pour une chanson en français.

Sévérine continuera sa carrière en France, avec notamment Vivre pour moi un titre écrit par Michel Sardou, qui sera adapté en anglais et en italien, mais aussi en Allemagne, où elle connut un grand succès, participant notamment a beaucoup d’émissions de télévision. Sa discographie compte un grand nombre de singles en français ou en allemand, et une petite dizaine d’albums. Son dernier single Nur wenn Menschen sich versteh’n est sorti en 2003. Séverine met fin à sa carrière en 2007.
Cette victoire à l’Eurovision était la première et la seule de la principauté, qui continuera de participer au Concours jusqu’en 1979. Monaco fera ensuite un timide retour entre 2004 et 2006, mais éliminé à chaque fois en demi-finale, préféra ne pas poursuivre l’expérience. Dommage.

Le Concours 1971 avait inauguré un nouveau système de vote, avec deux jurés d’âge différent par pays qui notaient chaque chanson de 1 à 5. Ce système fit polémique et fut rapidement abandonné. Après un retour de l’ancien système de vote en 1974 (un juré vote pour une seule chanson), en 1975 le système de votes avec les fameux 12 points fut instauré, contribuant au succès du Concours.

A l’occasion du 50ème anniversaire de sa victoire, Séverine vient de sortir une compilation de ses plus grand succès des années 70 remastérisées et avec une pochette signée Olivier Coulon. Le CD qui contient 19 titres en français plus Chance in time. Il ravira les amateurs du Concours et les replongera à la grande époque, où les titres en français enchaînaient les victoires à l’Eurovision ou trustaient le Top 5.

Share With:
Author

Eurovision 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 Destination Eurovision 2018